0

Une success story sur l’univers du vin

Lorsque le premier tome des Gouttes de Dieu paraît en novembre 2004 au Japon, Shu Okimoto et Tadashi Agi tente le pari de faire découvrir l’univers du vin d’une manière bien spéciale. L’ambition est à la hauteur des retombées de cette histoire, puisque Les Gouttes de Dieu vont connaître un véritable succès au fil des années.

Le savoir faire des auteurs et la montée croissante de la passion pour le vin au Japon vont contribuer à ce succès. Et c’est bien ce phénomène d’adoration du vin qui va permettre à la série de monter en flèche, car elle est un réel moyen d’approcher cet univers si complexe et si passionnant.

Les descriptions offertes dès le premier tome et les explications publiées à chaque fin de livre donnent aux lecteurs des informations claires et précises sur le vin (région viticole, millésime, etc.).

Les vins qui apparaissent dans cette série existent, ils sont parfois très onéreux et très difficile à obtenir. Bourgogne, Bordeaux, vins d’Italie, d’Australie et d’ailleurs, la diversité des régions viticoles citées offre un panel de choix non négligeables pour les amateurs et les connaisseurs.

Dès les premières pages vous serez transportés dans un univers passionnant, avec le risque de ne pas pouvoir vous en décrocher…